Bienvenue

 


 

Je tiens, en premier lieu, à souhaiter une belle année 2022, prospère et pleine d’espérances pour tous.

«Avant tout, il est nécessaire et possible de refuser l’inacceptable, c’est-à-dire refuser le monde tel qu’il est. Mais cette position implique de lui substituer quelque chose de meilleur, qui serait plus en accord avec les valeurs fondamentales de liberté, d’égalité, de fraternité et de dignité humaine.»

Le véritable défi est de produire une pensée structurante et efficiente, capable de lire et d’accompagner les mutations structurelles  souhaitées pour notre pays et nos citoyens. À vrai dire, il s’agit  de comprendre et d’améliorer ce qui est déjà là, car partout, «une prise de conscience est en cours, l’inventivité humaine est à l’œuvre », à travers des mouvements  coopératifs, solidaires, associatifs.                

L’objectif  du FACM est de contribuer à mettre en synergie toutes ces initiatives au service du bien commun.

Notre action suggère la nécessité d’un vaste mouvement de réforme pour les années et les décennies à venir, dans un contexte marqué par une crise globale.

Au-delà des réformes structurelles, ce sont nos existences qu’il faut changer en adoptant des modes de vie, de consommation, de participation et de solidarité radicalement différents. La force des associations  et de la nôtre, en particulier, est d’agir résolument à ce niveau. Elles peuvent contribuer ainsi à l’élaboration d’une  «politique de l’espérance» qui s’appuie, résolument et sans complaisance, sur la réalité du terrain.

Amine SBIA, Président 

SBIA AMINE